Quelques conseils et guides pour pallier les petits problèmes de plomberie

Il arrive dans certaines circonstances que vous soyez conduit à régler un problème de plomberie par vous-même. Il vous faudra tout simplement comprendre certaines techniques pour identifier rapidement l’origine d’une fuite d’eau. Le blog fournit aussi des bons renseignements pour installer vos équipements plomberie sans le moindre pépin.

Le compteur est un excellent moyen de détecter une fuite de plomberie sanitaire

Le compteur ne ment jamais…Vous n’êtes facturé qu’en fonction de ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, le problème s’agit forcément d’une fuite.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant douze à 24 heures au minimum pour déceler d’où provient la fuite.

Il vous faudra par la suite relever les indications du compteur lors de la coupure puis lors de la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Pour couper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins 12 à vingt quatre heures. Le robinet est niché en aval du compteur.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en mètre cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hl, daL et l à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez le et notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Le compteur d’eau une fois remis en route consignez une nouvelle fois sur bloc-note ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet , ne perdez pas le compteur de vue . Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Arrêtez le compteur de nouveau pour pouvoir noter le résultat final. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-note ce que le compteur a révélé ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour connaître votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Pour connaître votre débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par douze ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • Quand la fuite est repérée et que le volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour réparer la fuite de tuyauterie.

Comment réparer une fuite d’eau

le dysfonctionnement d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite .

  • Les deux produits les plus courants pour colmater une tuyauterie en cuivre qui fuit :

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont très efficaces pour réparer un tuyau Cu fuyant .

  • Et si la fuite provenait de votre raccord ?

Quand le problème de fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Boucher un tuyau en Cu fuyant c’est possible avec du mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans poncer la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par astiquer minutieusement le tuyau Cu sur une zone à peu près plus élargie que la fuite pour faciliter l’accroche du produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parfaire le polissage Scindez le mastic par tronçons en barre et modelez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une balle de teinte uniforme et gluante . Appliquez-le sur la conduite ! Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être ajusté manuellement sur la zone fuyante déjà nettoyée . Le produit durcisseur doit colmater la conduite sans problèmes . Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche .

  • Les pistes à suivre pour combler un tuyau défectueux Cu en utilisant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Prenez un morceau de toile émeri fine, du papier abrasif ou de la brosse métallique ; commencez à poncer le tuyau en cuivre . Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande autoamalgamante et apprêtez-vous à l’appliquer sur la conduite.

les bonnes pratiques pour empêcher l’eau de fuir au niveau d’un raccord défectueux

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite au niveau d’ une bague en PVC :

  • La remplacer si elle est défectueuse.
  • La resserrez tout simplement si elle est encore récupérable.
  • songer au remplacement ou au repositionnement du joint.

conseils-et-guides-pour-pallier-les-petits-problemes-de-plomberie

Boucher une fuite sur une tuyauterie Cu

Le repérage d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de tuyauterie , imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, il existe plusieurs approches à adopter pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Il comprend deux composants séparés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres mais aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant adhésif et durcisseur est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en cuivre .

  • Bande autoamalgamante adhésive antifuite :

Le ruban antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la zone de fuite à colmater.

Les dix bonnes techniques à prendre pour résoudre un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Empêchez l’eau de fuir à commencer par fermer le compteur

Vérifiez en premier lieu qu’aucune eau ne traverse en amont de la partie endommagée du tuyauterie. Fermez le compteur !

  1. Marquez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau PVC et découpez-les pour pour la retirer

L’opération commence par le repérage de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau en PVC. Une fois cela effectué, procédez immédiatement à la coupe avec une scie à métaux, une scie égoïne ou une scie à guichet .

  1. N’oubliez pas d’ ébarber les éléments résiduaires :

L’utilisation d’un papier abrasif, d’un couteau simple ou d’un cutteur est ici recommandée en alternative à celle d’un ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Maintenant, passons tout de suite au délardage de toutes les zones de contact :

Servez-vous d’ une feuille essuie-tout imprégnée d’alcool pour purifier les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à cinq cm . Employez un détergent traditionnel ! .

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégel des surfaces de contact :

Il est nécessaire d’opérer le déglaçage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à votre colle .

  1. Et maintenant…opérez le métrage des segments de tuyau à remplacer

Jaugez la partie à enlever , retirez un cm de la longueur obtenue.

  1. Ca y est, le jaugeage est terminé, il vous faudra maintenant couper le nouveau tronçon de tuyau :

Préparez le tube de remplacement , insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur à découper avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par morceler votre tube . Une fois cela accompli, ébavurez- en l’extrémité .

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois mesuré et découpé, vous devez l’assembler à votre tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment du tuyau de remplacement en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la mettre totalement par terre .

  1. La tuyauterie même connectée peut encore fuir, encollez les zones de contact pour consolider la fixation :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les zones dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Ecoller le nouveau tronçon au système par l’extrémité de votre tuyau et des sections de la conduite d’origine.
  1. Manchons et tubes doivent être raccordés :

Vous avez réussi à incorporer les manchons aux extrémités du nouveau tube ? Il vous faudra maintenant vous approprier du tube. Enfilez-le de part et d’autre des deux côtés

remplacer une chasse d’eau et son mécanisme par vous-même.

Avant de remplacer une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau qui se trouve sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour vider.

  1. Détachez le couvercle de la chasse d’eau :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra défaire le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Débarrassez-vous maintenant de l’ ancienne chasse d’eau

Servez-vous d’ une clé plate ou une clef à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique le stabilisant.

  1. Assurez-vous que le joint soit parfaitement séparé du réservoir des toilettes pour pouvoir installer votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté soulevez le réservoir et reposez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spécifique pour ce faire.

  1. L’installation d’une nouvelle chasse d’eau nécessite aussi la restauration du réservoir sur la cuvette :

La purification du céramique passe avant la restauration du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clef spéciale pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. Remontez le robinet et le flotteur :

Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfilez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Dernière phase du remplacement : l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

Nettoyage de chauffe-eau : comment ça marche

  1. Eteignez puis mettez hors tension le chauffe-eau:

Mettez le disjoncteur général hors tension et enlevez le fusible du chauffe-eau .

  1. Vous pouvez maintenant passer au nettoyage de votre chauffe-eau

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez maintenant à l’étape de la désinstalltion de la résistance de votre chauffe-eau électrique

La vidange est effectuée ? Félicitations ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez le en premier pour démonter facilement la résistance de votre dispositif de chauffage.

  1. Le nettoyage de résistance : avant-dernière étape du détartrage de votre chauffe-eau électrique

Pour astiquer la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; astiquez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau , il vous faudra rétablir la platine

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, remontez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *